Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Education, recherche, culture Dimanche 15 Juillet 2012 à 14:33

    Aurélie Filippetti : "il doit y avoir un droit à la culture pour chacun de nos concitoyens"

    >> Voir l'ensemble des interventions

     

    Invitée des rencontres du PS et de la FNESR à Avignon dimanche 15 juillet, la ministre de la Culture s'est exprimée sur la politique culturelle qu'elle entend engager durant le quinquennat.

    1 . Redonner du sens à une politique culturelle au sein d'un projet de société

    Pour la ministre, "jamais la culture n'est aussi nécessaire qu'en temps de crise", car elle permet une émancipation individuelle et collective. C'est l'éducation culturelle qui sera au coeur du projet du gouvernement, car s'il y a un devoir de culture il y a surtout un "droit à la culture pour chacun de nos concitoyens".

     

    2. La culture, un enjeu de citoyenneté

    La culture est gage d'ouverture, l'échange, si la crise nous oblige à faire des "efforts justes" et équitables, cela n'est pas le pendant d'une politique d'austérité, bien au contraire.

    Le prochain chantier en matière culturelle sera de redéfinir les rôles des différents acteurs en matière culturelle et établir une relation de confiance mutuelle entre les différents acteurs de la culture.

     

    3. Le numérique, un instrument de démocratisation de l'accès à la culture

    Le numérique doit être considéré comme une chance pour la démocratisation de l'accès à la culture et non comme une menace pour la création. Si dans ce domaine tout reste à inventer, on peut déjà imaginer une utilisation publique des oeuvres numérisées accessibles à tous.

     

    4. Créer une économie de la culture : l'exception culturelle

    L'exception culturelle, qui est déjà une réussite en France doit être une valeur européenne. Le spectacle vivant, le soutien aux librairies indépendantes, autant de domaines où l'exception culturelle peut permettre de redynamiser des filières mises à mal par la concurrence et pourtant indispensables pour préserver notre diversité culturelle.