Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Libertés, médias, justice et sécurité Lundi 8 Octobre 2012 à 17:30

    David Assouline : «le démantèlement d’une cellule islamiste radicale mené fermement et efficacement»

    Suite à la mise en examen de plusieurs policiers de la BAC de Marseille, le PS a salué la rapidité d'action du ministre de l'Intérieur, à dissoudre l'unité de la police nord de la ville.

    Une nouvelle réorganisation ainsi que des propositions dans les moyens de lutte contre la délinquance vont être formulées.

    David Assouline a tenu à saluer la détermination du Chef de l'Etat et du gouvernement à protéger les Français de la menace terroriste, mais aussi à les rassembler autour des valeurs de la République rejetant tout amalgame ou stigmatisation d'une communauté, quelle qu'elle soit.

    Les propos du Président ont été clairs : «rien ne doit être toléré, rien ne doit passer, tout acte antisémite ou raciste, tout propos sera poursuivi avec la plus grande fermeté», ajoutant que les lieux de cultes seront d'avantage protégés au nom de la liberté de conscience et de la laïcité.

    S'adressant aux représentants de la communauté musulmane, François Hollande a déclaré: 

    Les musulmans de France ne doivent pas pâtir de l’islamisme radical. Ils en sont aussi les victimes et je ne tolèrerai pas que dans notre République, des hommes ou des femmes, parce qu’ils ont des convictions religieuses, puissent être stigmatisés par des propos qui seraient déplacés.