Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Développement durable et ruralité Vendredi 20 Juillet 2012 à 10:54

Delphine Batho : "je suis pour l'écologie sociale"

 

La conférence environnementale les 14 et 15 septembre

Delphine Batho a annoncé la tenue d'une grande conférence sociale les 14 et 15 septembre avec l'ensemble des partenaires du secteur. Cette conférence sera un rendez-vous annuel  autour d' "un agenda, avec des décisions et avec une méthode de concertation".

 

La France, futur leader de véhicules propres

Delphine Batho s'est engagée au nom du gouvernement à soutenir les véhicules propres. L'objectif en la matière est la mise en place d'un secteur industriel leader en matière de véhicules hybrides et électriques en France.

Elle a néanmoins rappelé sa volonté d'allier écologie et social dans son action :

Moi je suis pour l’écologie sociale, je suis pour que l’écologie permette des politiques vertueuses qui soient bonnes pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique, bonnes pour le pouvoir d’achat et bonnes pour l’économie.

 

La réforme structurelle des tarifs de l'énergie

Delphine Batho a également annoncé une réforme structurelle des tarifs de l'énergie, une réforme avant tout sociale introduisant les tarifs sociaux et la progressivité des tarifs pour l'énergie comprenant une consommation de base peu chère et une augmentation des prix pour les consommations dites "de confort".

La ministre a rappelé l'urgence de la situation : 

"Il y a aujourd’hui 8 millions de Français en situation de précarité énergétique, dont la facture d’énergie dépasse 10 % des revenus. Ce sont des travailleurs pauvres, ce sont des retraités qui ont aujourd’hui du mal à payer leurs factures. (...) La volonté du gouvernement, c’est de protéger ces millions de Français en situation de précarité énergétique de hausses futures des tarifs"

Delphine Batho préconise l'adoption d'une politique de sobriété énergétique, d'économie d'énergie et d'efficacité énergétique par notamment le renforcement de l'isolation termique des bâtiments.

 

L'interdiction d'exploitation et d'exploration des gaz de schiste 

La ministre a rappelé que le recours aux gaz de schiste n'était pas envisagé et que le gouvernement maintiendrait l'interdiction d'exploration et d'exploitation. Elle a justifié ce choix par les techniques de fracturation hydrolique utilisées pour l'exploitation de ce gaz très dangereuses pour la santé.

Delphine Batho a également annoncé la réforme prochaine du code minier, qui régit l'exploitation des sols, afin que celui-ci soit conforme à la charte de l'Environnement.