Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Mercredi 1 Août 2012 à 14:34

Deux mois d'action gouvernementale : un nouveau cap

Le gouvernement s'est engagé pour les jeunes et veille a mettre en place des solutions durables de compétitivité rempart contre contre le chômage.

Il affirme également ses ambitions internationales au service des valeurs de la France.

 

 

Priorité à la jeunesse

  • Lancement de la concertation sur la refondation de l’école de la République.
  • 1 000 professeurs des écoles supplémentaires dès la rentrée 2012.
  • 100 conseillers principaux d’éducation et 280 enseignants pour le second degré.
  • 2 000 assistants d’éducation et 500 assistants de prévention et de sécurité.
  • 1 500 auxiliaires de vie scolaire individuels supplémentaires.
  • 12 000 personnes recrutées dans l’éducation.
  • Relance d’une véritable formation professionnelle des nouveaux enseignants avec, dès la rentrée 2012, des décharges de service pendant leur première année d’exercice leur permettant de compléter leur formation (mesure équivalente à un millier d’emplois).

 

Mobilisation de l’Europe pour la croissance et l’emploi

  • Renégociation du traité européen de stabilité financière, dans le cadre d’une “intégration européenne solidaire”
  • Pacte européen pour la croissance et l’emploi (120 milliards d’euros, soit 1 % du PIB de l’UE) :
    • Augmentation de la capacité totale de prêt de la Banque européenne d’investissement de 60 milliards d’euros.
    • Mobilisation des fonds structurels en faveur d’initiatives de croissance à hauteur de 55 milliards d’euros.
    • Lancement des “project bonds” pour financer des infrastructures de transport et d’énergie à hauteur de 5 milliards d’euros.
  • Action déterminée en faveur de l’intégrité de la zone euro.
  • Taxe sur les transactions financières en coopération renforcée d’ici fin 2012 (en vigueur en France au1er août 2012).
  • Mise en place d’une supervision bancaire européenne d’ici fin 2012.
  • Relance de la coopération franco-allemande sur une base équilibrée et élargissement du dialogue à l’ensemble de nos partenaires européens.

 

Actions en faveur de l’emploi

  • 2 000 nouveaux postes pour Pôle emploi en 2012.
  • 80 000 contrats aidés supplémentaires pour le deuxième semestre 2012.
  •  Mobilisation du Gouvernement pour favoriser la sauvegarde d'activités et encourager le dialogue social (Arcelor Mittal, PSA, Doux...)

 

Un nouveau projet pour l’industrie et les PME

  • Plan pour la filière automobile.
  • Nomination de 22 commissaires au Redressement productif.
  • Mission de préfiguration de la Banque Publique d’Investissement pour réorienter l’épargne vers les investissements productifs et les PME.
  • Mission confiée à Louis Gallois (Commissaire général à l’investissement) sur la compétitivité de notre économie.

 

Un engagement pour l’environnement

  • Transposition de la directive européenne pour l’élargissement du système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre.
  • Engagement de la réforme du code minier.
  • Préparation de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre.
  • Soutien à l’achat des véhicules les moins polluants dans le cadre du plan pour la filière automobile.

 

Une ambition internationale au service des valeurs de la France

  • Fermeté à l’égard de la Syrie : appel au départ de Bachar al-Assad, ambassadrice de Syrie déclarée persona non grata, mobilisation avec tous nos partenaires internationaux en faveur de la transition politique, renforcement des sanctions européennes et accroissement de l’aide humanitaire.
  •  Accompagnement des peuples du sud de la Méditerranée vers la démocratie et le développement économique.
  • Défense de la croissance économique internationale et de la régulation financière aux sommets du G8 à Camp David et du G20 à Los Cabos.
  • Promotion de la transition écologique et de la taxation sur les transactions financières internationales lors du Sommet de Rio+20.
  • Visite hautement symbolique de Aung San Suu Kyi, incarnation de la lutte du peuple birman pour la démocratie.
  • Engagement, début juillet, du retrait des forces combattantes françaises d’Afghanistan et ratification du traité d’amitié, nouveau cadre du renforcement de la solidarité de la France envers ce pays.
  • Mobilisation en faveur de la stabilisation de la situation à Bamako et de la lutte contre les bastions terroristes au nord du Mali.

 

Deux mois d'action gouvernementale : répondre à l'urgence, préparer l'avenir