Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Élections 2012 - Présidentielle et législatives

Élections 2012 - Présidentielle et législatives

Développement durable et ruralité Jeudi 23 Février 2012 à 12:02

François Hollande : «Je compte sur vous, c'est vous qui convaincrez tous ceux que je ne peux pas rencontrer»

François Hollande était en déplacement ce jeudi 23 février à Laval et au Mans autour du thème de l'agriculture. Le candidat socialiste à l'élection présidentielle a ensuite tenu meeting au palais des congrès du Mans.
 

 

Il y a une place pour l'avenir de la France

Le candidat à l'élection présidentielle a insisté sur l'avenir hier soir au Mans :  «ce qui m'importe c'est de rencontrer les Français, de leur dire que quelque soient les épreuves que nous traversons, il y a une place pour l'avenir de la France», ajoutant «je veux rassembler la France, donner espoir dans l'avenir, dire que la jeunesse est notre avenir», a-t-il indiqué. Concluant : «nous ferons en sorte pour la génération qui vient : de lui permettre de vivre mieux que nous».
 

La valeur travail n'est pas l'apanage d'une famille politique

Pendant la deuxième partie de son discours, François Hollande est revenu sur «la valeur du travail» fustigeant le référendum sur le chômage voulu par le candidat sortant : «Un référendum sur le chômage ? Mais avec quelle question ? Étes-vous pour ou contre le chômage ?»
Depuis cinq ans, Nicolas Sarkozy «accorde des avantages fiscaux toujours aux mêmes» (aux plus riches) (...) je veux bien lui accorder le regret, la repentance… mais il est trop tard !», a déclaré le candidat socialiste.
 
«La valeur travail n'est pas l'apanage d'une famille politique», a insisté le candidat : «où est le respect de la valeur travail quand il y a 1 million de chômeurs en plus (...) où est la valeur travail quand les jeunes ne peuvent pas rentrer sur le marché du travail et quand les seniors sont sortis de l'entreprise...».
 
«Le devoir du prochain président de mettre le travail et l'emploi au coeur de ses décisions (...) les privilégiés ne sont pas au RSA, ce sont ceux qui ont été protégés par le bouclier fiscal».
 

Je compte sur vous, sur votre engagement

Pour conclure, François Hollande a livré un message à tous les bénévoles de la campagne : «je compte sur vous, sur votre engagement, c'est vous qui convaincrez tous ceux que je ne peux pas rencontrer» (...) «l'enjeu de cette élection, deux conceptions de la France, deux conceptions de la valeur travail».
 
L'intervention de Stéphane Le Foll

 
Le diaporama photo