Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Le changement

Le changement

Emploi et travail Lundi 10 Septembre 2012 à 13:42

François Hollande : « les heures supplémentaires, ce sont des embauches en moins »

Dans son intervention du 9 septembre sur TF1, le président de la République est revenu sur une des mesures phares de la bataille pour l'emploi : la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires.

François Hollande a rappelé que cette suppression avait été faite afin d'inciter les entreprises à l'embauche plutôt qu'aux heures supplémentaires :

Comment admettre que l'heure de travail d'un jeune coûte plus chère qu'une heure supplémentaire? Ça n'est pas normal. 

Néanmoins, le président a indiqué qu'un effort pour la compétitivité devait être fait et que par conséquent, les exonérations de cotisations sociales seraient maintenues dans les entreprises de moins de 20 salariés afin de les protéger dans cette période où elles subissent la crise le plus durement.

François Hollande a tenu à rappeler que la majoration de 25% de la rémunération était maintenue pour tous les salariés :

Les heures supplémentaires demeureront, elles seront toujours payées davantage que les heures normales.

Jusqu'à présent, on estime que la défiscalisation des heures supplémentaires a occasionné une destruction de 40 à 80 000 emplois et grêvé le budget de l'Etat de 5 milliards d'euros par an.