Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Société Vendredi 24 Juin 2011 à 10:54

    Garantir l’égalité des droits, mettre fin aux discriminations des personnes LGBT

    1.La droite refuse l’égalité entre tous les citoyennes et les citoyens

    Aujourd’hui, les personnes lesbiennes, gay, bisexuelles, transsexuelles font face à de nombreuses discriminations : dans l’accès au mariage, à l’adoption, au don du sang et d’organes, sur leur lieu de travail…

    Un homosexuel sur quatre (24%) affirme avoir été agressé physiquement et un sur deux (48%) agressé verbalement, en raison de son homosexualité, au cours des dix dernières années.

    La droite refuse de garantir l’égalité des droits. Elle a rejeté toutes les propositions de loi socialistes visant à garantir l’égalité, sans discriminations de genre ou d’orientation sexuelle.

    Pourtant, nier l’égalité des droits pour l’ensemble des citoyen-ne-s génère des stigmatisations, discriminations et violences envers les personnes LGBT.
 La droite ne semble pas avoir compris que c’est en affirmant l’égalité de tous et toutes devant les lois que l’on pourra faire reculer les discriminations et les violences subies en raison d’une orientation sexuelle.

       

      2.Une situation juridique instable, compliquée, injuste et dangereuse pour les personnes LGBT et leurs familles.

       

      Les couples de même sexe et les enfants qu’ils élèvent, n’ont pas accès aux mêmes droits, protections et responsabilités que les autres familles.

      Les parents LGBT rencontrent de nombreuses difficultés : pour partager l’autorité parentale d’un commun accord, établir un lien de filiation entre l’enfant d’un-e partenaire et son compagnon ou sa compagne, ou adopter en tant que couple un enfant.

      Plusieurs dizaines, voire centaines de milliers d’enfants sont dans une situation précaire et leurs relations avec leurs parents ne sont pas reconnues et protégées, simplement parce qu’ils sont concernés par une situation homoparentale.

      Notre droit est en grave décalage par rapport aux évolutions sociales et complique quotidiennement, injustement, la vie de nombreuses familles, cela doit changer.

         

        3.Le Parti socialiste s’engage pour garantir l’égalité des droits et construire l’égalité réelle, sans discrimination de genre ou d’orientation sexuelle,

        Tous les citoyennes et citoyens, tous les couples, toutes les familles, doivent pouvoir avoir accès aux même droits, êtres reconnus et protégés par les mêmes institutions. Il s’agit de défendre nos principes républicains et de garantir l’égalité au sein de notre société.

        Nous ouvrirons le mariage à tous les couples et renforcerons le Pacs (concernant notamment les congés pour évènements familiaux, la protection sociale complémentaire, le droit au séjour, l’enregistrement à la mairie).
        Nous ouvrirons l’adoption aux couples de même sexe et l’assistance médicale à la procréation à toutes les femmes, sans condition de couple ou d’infertilité.

        Nous reconnaîtrons aux homosexuels le droit de donner leur sang.

        Nous affirmons qu’il revient à chaque personne de déterminer son identité de genre.

        Nous formerons tous les acteurs éducatifs pour éviter les stéréotypes et les assignations de genre.

           

           (photo de Ludovic Bertronrainbow Flag)