Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Le changement

Le changement

Vie du PS Mercredi 30 Mai 2012 à 16:04

Guillaume Bachelay : «M.Sarkozy fut le président des promesses disparues, François Hollande est le président des engagement tenus»

Mardi 30 mai, Guillaume Bachelay, porte parole du PS, est revenu à l’occasion d’un point presse spécial sur les premières semaines du mandat de François Hollande et du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Le porte parole est d’abord revenu sur les engagements et la voix retrouvée de la France dans le monde:


 

« Avec la "Présidence François Hollande", sur l’Europe, le G 8, Syrie, et le retrait des troupes combattantes en Afghanistan sur ces sujets la France décide désormais de son destin dans la cohérence et dans l'indépendance.

Le président de la république est en action et il l’est aussi en Europe. Les peuples européens ne sont pas condamnés à l'austérité. Nous sommes loins des discours conservateurs tenus par Sarkozy et Merkel il y a encore 3 mois.

François Hollande a fait bouger les lignes en Europe de plus en plus d'états membres partagent la vision de François Hollande, sa gestion budgétaire, son projet de croissance par l'emploi. »

Ensuite Guillaume Bachelay est revenu sur les premiers engagements tenus par le président de la République.

« En France c'est une rupture avec les discours et les pratiques de Monsieur Sarkozy. Monsieur Sarkozy fut le président des promesses disparues, François Hollande est le président des engagement tenus »

Le PS salue cette méthode d'écoute et de respect qui tient en 3 mots : direction, discussion et décision.

«La direction c'est celle que le peuple français a fixé le 6 mai.

La discussion c'est d'en parler jusqu'au bout,  c'est établir le calendrier des discussions, c'est également faire la part des sujets d’accords et des différences qui seront en débats.

La décision par le respect du dialogue social,  c'est un engagement tenu de plus.»

« Voilà 15 jours que François Hollande est élu et déjà il tient ses engagements :

Sur la moralisation de la vie publique, le renforcement de la parité, le plan pour améliorer la rentrée scolaire, la decret retraite, le retrait des troupes combattantes en Afghanistan »

En conclusion de son point presse, le porte parole du parti socialiste à l’occasion des élections législatives a rappelle, l’importance de donner une majorité au changement :

« il faut donner une majorité au changement large claire et solide c'est cette majorité qui permettra le changement, les emplois d'avenir, l'encadrement des loyers, la sécurité de proximité et de grandes reformes démocratiques »