Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Vie du PS Lundi 10 Décembre 2012 à 15:52

    Harlem Désir sur les législatives partielles : «nous appelons à la mobilisation et au rassemblement face à l'abstention»

    Lors du point presse hebdomadaire du Parti socialiste, le Premier secrétaire, Harlem Désir, a commenté les réactions de la droite aux premiers tours des élections législatives partielles qui ont eu lieu dimanche 9 décembre et appelé à la mobilisation.

     

    L'abstention victorieuse

    Harlem Désir a rappelé en préliminaire que ces trois scrutins se déroulaient dans "trois bastions traditionnels de la droite". Ainsi pour le Premier secrétaire, il ne s'agit pas d'un succès pour la droite mais d'un succès pour l'abstention.

     

    Une droite en état de scission

    Et de commenter les réactions de la droite:

    Je trouve particulièrement indécents les cris de victoire et de récupération de messieurs Copé et Fillon qui ont été littéralement tenus à distance par les candidats UMP dans ces trois circonscriptions [...] Ces trois élections partielles dans trois bastions de la droite n'effaceront pas le fait que la droite est en réalité en état de scission.

    Le changement en cours

    Le Premier secrétaire a analysé les résultats et d'inviter ainsi à ne pas négliger le poids de la crise dans l'abstention. En effet, pour Harlem Désir, "il y a un besoin de pédagogie, d'explications, de cohérence chez les Français et particulièrement dans l'électorat de gauche qui attend des résultats". Pour y répondre, le Premier secrétaire a insisté sur la nécessité du "courage pour dire la vérité":

    Le changement a commencé avec des mesures de justice sociale très fortes: les emplois d'avenir, le décret pour la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler tôt, les postes dans l'Education nationale, les zones de sécurité prioritaire... Mais les résultats prendront du temps.

    Appel à la mobilisation

    Enfin Harlem Désir a appelé à la mobilisation de la gauche pour le second tour pour "faire en sorte que dans les deux circonscriptions où des candidats socialistes restent en lice".

    >> Voir les engagements tenus par le gouvernement

    >> En savoir plus sur l'action du gouvernement