Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Élections 2012 - Présidentielle et législatives

Élections 2012 - Présidentielle et législatives

Emploi et travail Lundi 2 Avril 2012 à 11:37

"Je vous demande de venir dès le 22 avril voter" Hollande à la Réunion

François Hollande s’est rendu en Outre-mer ce week-end avec au programme meetings et rencontres : samedi midi à Mayotte, le soir à Saint-Denis-de la Réunion, puis dimanche matin, à Saint-Louis à la mi-journée, à Saint-Joseph et à Saint-Benoît dans l’après-midi.

Arrivée pleine de « chaleur » à Mayotte

A l’aéroport de Dzaouzi-Pamandzi, le collier de fleurs autour du cou, François Hollande est accueilli avec enthousiasme sous les rythmes lancinants du garando, le tambour local. Il remercie les Mahorais pour cet accueil empli de « chaleur », «pas seulement du climat mais des hommes et des femmes qui attendent beaucoup de la République».

Lors de son déplacement à Mayotte, François Hollande fustige Nicolas Sarkozy « chef de tout et responsable de rien ».

«Le candidat sortant a tout confondu : chef de l’Etat, de la majorité, chef de parti et même chef d’entreprise. Mais il faut savoir de quoi on veut s’occuper. On ne peut pas être le chef de tout et responsable de rien.»

Il accuse Nicolas Sarkozy de ne faire que des promesses qu’il ne sait tenir. Pas de bilan pour » le candidat sortant », mais de belles intentions qui ne se réalisent pas en actes.

«Tous les jours et même la nuit, (Sarkozy) fait de la promesse. Il ne défend pas un bilan, il défend une promesse par jour», ajoute-t-il, avant de prendre la foule à partie : «Ne me demandez pas des promesses. Demandez au candidat que je suis de tenir parole.»


Depuis Mayotte, Hollande répond à Sarkozy par BFMTV

A Saint-Denis, François Hollande dénonce le grand oubli du « candidat sortant »

François Hollande a détaillé samedi soir son projet pour l’Outre-mer lors d’un meeting à Saint-Denis.

François Hollande met en garde avec ironie les réunionnais sur les propos de Nicolas Sarkozy, attendu dans l’île mercredi : «Il va dire aux Réunionnais aidez-moi! Et bien oui, aidez-le à partir!». Mais le cœur de son discours, ce sont ses projets pour les Dom-Tom.  «L’outre-mer n’est pas un fardeau, pas une charge, pas un boulet. C’est une chance, un atout, un levier, une fierté».

Il critique la politique de Nicolas Sarkozy en Outre-mer, dénonçant son «développement endogène». François Hollande propose, lui, de réellement prendre en compte ces territoires dans sa politique, grands oubliés du quinquennat du « candidat sortant ».

«Est-ce que le développement endogène a créé un emploi de plus? Non! Est-ce qu’il a fait remonter le pouvoir d’achat? Non! Est-ce qu’il a réduit les inégalités? Non, tape le candidat socialiste. Cela n’a été que l’abandon de l’Etat. Voilà ce dont l’outre-mer a pâti depuis cinq ans».

François Hollande met en avant ses « trente engagements pour l’outre-mer », notamment dans les domaines de l’emploi avec l’extension du « contrat de génération » et des « contrats d’avenir » aux DOMs.

A Saint-Joseph,  François Hollande a mis en garde contre l’abstention

Dimanche, après avoir visité des serres photovoltaïques et le cimetière des esclaves de Saint-Louis, François Hollande est arrivé dans le Sud Sauvage à Saint-Joseph pour y donner un grand meeting en plein air.  Il y a souligné le risque de l’abstention et a appelé au « rassemblement de toute la gauche réunionnaise » pour gagner.


Hollande à La Réunion : "l'abstention" est le... par BFMTV

« Ca fait un an que je suis candidat jour pour jour. (…) On est tout près de l'instant décisif. C'est dans ces trois dernières semaines que tout va se cristalliser. (…) Je vous demande de venir dès le 22 avril voter ».

Dans l’après-midi François Hollande a terminé son marathon à Saint-Benoît, avec une visite du chantier de construction de logements sociaux et une table ronde avec les acteurs de l’Education à la Médiathèque.