Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Législatives

    Législatives

    Vie du PS Mardi 29 Mai 2012 à 16:15

    Jean-Marc Ayrault à Marseille: «consolidez l'espoir que vous avez exprimé le 6 mai»

    Jean-Marc Ayrault s'est déplacé mercredi à la rencontre des marseillais pour réaffirmer l'action du président et du gouvernement et soutenir Marie-Arlette Carlotti et Henri Jibrayel, candidats aux élections législatives.

    Consolider l'espoir

    Après s'être rendu en métro au jardin de Longchamp à la rencontre des habitants, Jean-Marc Ayrault s'est exprimé à la terrasse d'un café dans le quartier des Chartreux. Lors de son intervention, il a appelé les citoyens à donner une majorité au changement lors des élections législatives: "sans majorité, nous ne pourrons pas aller plus loin que les premières mesures que nous avons prises". Il s'agit de "consolider l'espoir que vous avez exprimé le 6 mai".

    Parité et exemplarité

    Puis le premier ministre est revenu sur les premières actions du gouvernement, à commencer par sa composition: "la parité, la diversité des parcours - pas tous sortis de la même école - des femmes et des hommes aux postes les plus importants du gouvernement de la République".

    Mais également les mesures d'exemplarité notamment "à travers la baisse du salaire des ministres de 30%, comme celle du premier ministre et du président de la République. [...] Tout le monde doit faire un effort, mais ceux qui exerce les plus hautes responsabilités doivent aussi le montrer". Puis de poursuivre en rappelant sa demande à Pierre Moscovici de préparer un projet de loi d'encadrement des salaires des dirigeants d'entreprises publiques ou d'entreprises dans lesquelles l'Etat est actionnaire.

    Une action immédiate

    Jean-Marc Ayrault a également rappelé les mesures prises dans la matinée en Conseil des ministres: le départ à la retraite des plus de 60 ans ayant acquis leurs quarante-et-une années de cotisation, mais aussi pour aider les familles les plus en difficulté l'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire de 25% et la création d'un millier de postes dans l'Education nationale pour la rentrée. Le premier ministre a toutefois tenu à rappeler qu'à cette fin devait être votée une loi de finance rectificative, ce qui nécessite un majorité à l'Assemblée Nationale.

    Des réformes justes

    Jean-Marc Ayrault a rappelé les engagements du gouvernement: la réforme du système éducatif, des services publics qui fonctionnent, une fiscalité juste et efficace, des collectivités territoriales "auxquelles on puisse faire vraiment confiance pour réussir le redressement du pays". Et de poursuivre: "ces changements "demanderont des efforts" mais rien ne sera possible si à chaque décision les Français ne sont pas convaincus que c'est la justice qui guident nos pas".

    La nécessité du dialogue social

    Enfin, le premier ministre est revenu sur la préparation de grande conférence sociale et rappelant la nécessité du dialogue avec les partenaires sociaux, notamment pour la mise en place des contrats d'avenir et des contrats de génération, la formation et la sécurisation des parcours professionnels, la protection sociale en ce qu'elle concerne la retraite mais aussi l'accès aux soins. Et de conclure en rappelant l'importance des "corps intermédiaires", militants associatifs de l'éducation populaire, et par une citation du discours de François Hollande au Bourget: "chaque nation a une âme, et l'âme de la France mes amis, c'est l'Egalité".

    >> Voir l'agenda du changement

    >> Voir le site d'Henri Jibrayel

    >> Voir le site de Marie-Arlette Carlotti

    >> Voir le dossier Législatives