Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Le changement

    Le changement

    Développement durable et ruralité Mardi 28 Août 2012 à 12:07

    Jean-Marc Ayrault : « j'ai confiance dans l'avenir du pays »

     

    Interrogé par David Pujadas sur France 2 lundi 27 août, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault est revenu sur les dossiers du gouvernement en cette rentrée : croissance, emploi, prix de l'essence, mix-énergétique.

     

    Emploi : «Chaque jour, nous menons la bataille»

     

    Interrogé sur la hausse du chômage en juillet, le Premier ministre a déclaré que le gouvernement «men[ait] la bataille». Jean-Marc Ayrault a assuré que le gouvernement avait pris «chantier par chantier» et obtenait «des résultats». Citant plusieurs entreprises, le Premier ministre a assuré que plusieurs milliers d'emplois avaient déjà été sauvés depuis la prise de fonction de son gouvernement.

     

    Croissance : «Je suis volontariste, je ne me résigne à rien»

     

    Sur la prévision de croissance du gouvernement pour 2013, Jean-Marc Ayrault a annoncé qu'elle serait légèrement réduite puisqu'il y avait «une baisse de la croissance partout, même en Allemagne.» Avant d'ajouter que le budget 2013 serait «honnête, sincère, réaliste et volontariste» et qu'il ne se résignerait à rien.

     

    Essence : le prix baissera «de 2 à 4 centimes»

    Concernant la baisse du carburant annoncée lors de l'université d'été par Pierre Moscovici, Jean-Marc Ayrault a précisé qu'elle serait de l'ordre de «2 à 4 centimes» mais qu'elle avait avant tout un rôle de «blocage (…) pour éviter que les prix repartent à la hausse.»

     

    Energie : «la position du gouvernement : le mix énergétique»

    Invité à réagir aux déclarations du ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, sur le nucléaire, le Premier ministre a rappelé : 

    « La position du gouvernement est très claire, ce sont les engagements du président de la République devant les Français, c'est le mix énergétique, réduire l'énergie produite par le nucléaire de 75 à 50% d'ici 2025»

     

    En conclusion, Jean-Marc Ayrault a déclaré avoir «confiance dans les capacités [du gouvernement] à réussir» et «confiance dans l'avenir du pays.»