Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Le projet - programme 2012

Le projet - programme 2012

Mardi 5 Avril 2011 à 13:22

«Le changement» : les socialistes expliquent le projet

Les socialistes ont expliqué le contenu de leur projet pour 2012, baptisé «Le changement», débattu mardi en bureau national.
 

Martine Aubry

Martine Aubry, première secrétaire a indiqué que le projet qui s'intitule «Changement» est destiné à «changer en profondeur» les choses pour «répondre à ce qu'attendent aujourd'hui les Français». 
 

 

Benoît Hamon

Benoît Hamon, porte-parole a expliqué que le projet du PS est le fruit d'un travail collectif. Il «fixe un cap» et permet «aux Français d'emblée, de mesurer dans leur vie, ce qui changera si la gauche arrive au pouvoir» a-t-il affirmé.
 
 
 

François Hollande

François Hollande, président du Conseil général de Corèze, «je me reconnais dans le cadre qui me paraît cohérent, qui me paraît sérieux, et dans les propositions qui sont faites» a-t-il expliqué.
 
 

 

Ségolène Royal

Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charente, a souligné que ce projet est «un travail collectif», «boite à outil très importante pour les socialistes mais aussi pour le pays ».
 
 
 

Jean Christophe Cambadelis

Jean Christophe Cambadelis, secrétaire national à l'Europe et à l'international, a estimé qu'«à partir du moment où (le projet) est efficace et réaliste», «on ne peut que soutenir ce texte» «fait pour tous les Français».
 
 
 

Elisabeth Guigou

Elisabeth Guigou, Secrétaire nationale à la réforme de l'Etat et des collectivités locales a dit du projet qu'il « donne à la fois des mesures concrètes pour les Français qui souffrent, des perspectives et une vision»
 
 
 

David Assouline

David Assouline, Secrétaire national à la communication et la mobilisation a estimé que «ce projet est d'abord une volonté de libérer les énergies positives de notre peuple»
 
 
 
 

Guillaume Bachelay

Guillaume Bachelay, rapporteur général du projet, s'est félicité de «l'acte un de l'alternance».
 
 
 
 
 

Arnaud Montebourg

Arnaud Montebourg, Secrétaire national à la rénovation, a estimé que «pour la première fois, un certain nombre d'idées font reculer les dogmes du libéralisme, comme le libre-échange, s'intéressent à la ré-industrialisation de notre pays et proposent de nouvelles évolutions pour notre action».

 

 
 

Laurent Fabius

Laurent Fabius, ancien premier ministre, député de Seine-Maritime, a expliqué «le maître mot dans ce projet» : «c’est un projet de solutions». «On a un pays, notre pays, qui malheureusement est bloqué, les gens manquent de perspectives, et nous, nous avons travaillé collectivement pour apporter des solutions (...) dans tous les domaines».
 
 
 

Pour préparer le changement en 2012, on a besoin de vous!

Que vous souhaitiez simplement être informé de nos initiatives, convaincre dans votre entourage ou participer à nos campagnes, abonnez vous à notre newsletter: