Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Élections 2012 - Présidentielle et législatives

    Élections 2012 - Présidentielle et législatives

    Développement durable et ruralité Mercredi 14 Mars 2012 à 11:48

    «L'eau est un bien commun qui doit être accessible à tous, partout»


    A l'occasion du Forum Mondial de l'Eau qui se déroule en ce moment à Marseille et auquel François Hollande participe aujourd'hui, plusieurs élus socialistes reviennent sur l'enjeu de l'eau et de sa gestion. Un enjeu double pour Laurence Rossignol : «l'accès à l'eau potable et le deuxième enjeu, l'assainissement».

    «Ce que propose le Parti socialiste, explique Jean-Louis Bianco, c'est qu'on donne la priorité au fait que l'eau est un bien public. Qu'on aille donc partout vers une maîtrise publique de l'eau

    Une conviction réaffirmée par Razzy Hammadi : «l'eau est un bien commun. En conséquence, il doit être soumis et sous contrôle de la démocratie dans sa distribution. Sa tarification doit faire l'object d'un débat public avec des orientations claires. Au Parti socialiste, nous avons défendu la notion de tarification sociale et écologique.»


    Pour conclure, Harlem Désir souligne qu'il «faut que la France devienne pionnière. Que la tarification devienne une tarification de base accessible à tous, partout. Il est totalement anormal qu'il y ait des écarts pratiquement de 1 à 10 selon les communes en France pour avoir accès à l'eau.»
    >>> Retrouver l'engagement n°42 de François Hollande sur l'eau