Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Élections 2012 - Présidentielle et législatives

    Élections 2012 - Présidentielle et législatives

    Société Vendredi 13 Janvier 2012 à 10:14

    L'égalité des droits et Nicolas Sarkozy : faux semblants et promesses non tenues

     
    Libération titre ce matin : “Mariage gay, Sarkozy tenté par le oui. Selon nos informations, le Président s’apprêterait à inscrire le mariage homosexuel dans son programme de campagne“. Mais la réalité de l'action et des engagements du candidat sortant est toute autre..
     
    1) En 2007, N. Sarkozy a refusé l'ouverture du mariage et proposé l'«union civile».
    • Le 3 septembre 2006, sur le plateau du 20 heures de TF1, le candidat Sarkozy a répondu à Claire Chazal : “Je considère que le mariage homosexuel conduirait à l’adoption pour les couples homosexuels et je n’y suis pas favorable. Pour autant, je veux qu’on lutte contre toute forme de discrimination. Et l’amour homosexuel a le droit à la reconnaissance. Donc je propose la création d’un contrat d’union civique qui garantirait l’égalité des droits successoraux, sociaux et fiscaux. Il n’y a aucune raison qu’un couple homosexuel soit désavantagé par rapport à un couple hétérosexuel. Et je suis même prêt à faire un pas de plus dans la reconnaissance de l’amour homosexuel sur l’organisation de cérémonies spécifiques et éventuellement, dans les mairies.
    • C’est donc pour refuser l’ouverture du mariage à tous les couples qu’en 2006 déjà, N. Sarkozy proposait cette «union civile», objet juridique non identifié, pacs amélioré ou sous-mariage, d’abord réservé aux seuls homosexuels, puis finalement à tous les couples sans enfant. La seule certitude sur cette proposition est le fait qu'elle n'accorde aucune reconnaissance à l'homoparentalité. N. Sarkozy a répété sa promesse en avril 2007 à TÊTU.
    • Les associations LGBT n'ont jamais soutenu ce projet d'«union civile», éloigné de leur revendication d'égalité des droits devant le mariage.
    2) De 2007 à 2012, N. Sarkozy n'a rien fait pour faire progresser les droits des couples de même sexe.
    • Depuis 2007, N. Sarkozy n’a tenu aucune des deux promesses faites aux couples de même sexe («union civile» et statut du beau parent). Il n'a pas hésité à s'entourer des principaux adversaires des droits des personnes LGBT. Il a nommé Christine Boutin au gouvernement en 2007 et investi Christian Vanneste aux élections municipales en 2008.
    • En juin 2011, les députés UMP ont rejeté massivement la proposition de loi socialiste visant à ouvrir le mariage aux couples de même sexe. Pension de réversion, adoption, lutte contre les discriminations : pendant cinq ans, à la droite qui a refusé systématiquement toute avancée des droits des couples de même sexe, la gauche a répondu rassemblée et volontaire.
    • Depuis 2007, la Norvège, la Suède, Mexico, le Portugal, l’Islande et l’Argentine ont rejoint le club des pays qui ouvrent le mariage à tous les couples.
    3) En 2012, N. Sarkozy ne réfléchit pas à l'ouverture du mariage mais au recyclage de sa promesse non tenue d'«union civile».
    • La page 2 de Libération révèle que, contrairement à ce qu'affirme la Une, N. Sarkozy n'envisage pas l'ouverture du mariage civil aux couples de même sexe : “Nicolas Sarkozy, qui est en train de définir son programme de campagne, devrait y inclure «l’union civile» pour les homosexuels“. Il ne s'agirait donc que du recyclage de la promesse non tenue d'«union civile».

    4) François Hollande est engagé en faveur de l'égalité des droits.

    Depuis 2004, les socialistes sont engagés en faveur de l'ouverture du mariage civil aux couples de même sexe et de la reconnaissance de l'homoparentalité.

    >> Voir les propositions du PS :

    François Hollande s'est engagé en faveur de l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. Voir l'extrait vidéo de son discours d'investiture :

    >> Retrouvez les engagements de François Hollande ,

    François Hollande s'est engagé en faveur de la reconnaissance et de la protection des familles homoparentales : partage de l'autorité parentale, ouverture de l'adoption et de la procréation assistée. Voir la vidéo :

    Il a renouvelé ces engagements mercredi dernier en rencontrant Yagg.com à son QG de campagne :