Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Vie du PS Dimanche 5 Mai 2013 à 17:00

    Revivez le rassemblement de la Génération Changement à Soustons !

    Samedi 4 et 5 mai mai s'est tenu le rassemblement de la Génération Changement, à Soustons dans les Landes. Au programme, les Jeunes socialistes ont débattu lors de trois tables rondes en présence de Christiane Taubira, Najat Vallaud-Belkacem, François Lamy, Valérie Fourneyron, Alain Vidalies et Benoît Hamon. La deuxième journée s'est achevée par les discours de Thierry Marchal-Beck, Henri Emmanuelli et Harlem Désir.

    Revoir les discours d'Harlem Désir et Thierry Marchal-Beck

    >> Lire l'article Harlem Désir : «Nous avons posé le socle du changement, entrons maintenant dans la phase d'accélération !»

     

    Les autres vidéos du week-end

    Revivez Soustons en photos

    Première table ronde - "Des milliers d'emplois pour les jeunes en relevant le défi écologique"

    Benoit Hamon, ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la Consommation, et Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement, ont ouvert cette première journée.

    Benoît Hamon a rappellé que la transition énergétique écologique etait au cœur de la doctrine du gouvernement. Ainsi, Ségolène Royal, vice-présidente de la Banque publique d'investissement a réaffirmé sa volonté de favoriser les investissements vers la transition énergétique. 

    Ce débat a également été l'occasion d'aborder le problème du chômage des jeunes, des contrats précaires en passant par les stages.

     

    Deuxième table ronde - "Une République qui lutte contre toutes les discriminations"

    Pour aborder ce sujet, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes, François Lamy, ministre délégué à la Ville, ont pris place sur scène, rejoints plus tard par Christiane Taubira, Garde des Sceaux, dont l'arrivée a été marquée par une standing-ovation des Jeunes socialistes scandant "Egalité !".

    Thierry Marchal-Beck a débuté cette seconde table ronde en rappelant la phrase de François Hollande durant sa campagne électorale "L'âme de la France, c'est l'égalité" : ovation des Jeunes socialistes.

    François Lamy a pu longuement évoquer la politique de la Ville actuellement mise en place afin que disparaissent les inégalités liées au lieu de résidence. Il a donc rappelé la création des emplois d'avenir, mais également des emplois francs, et le retour du service public de l'emploi dans les quartiers. 

    Najat Vallaud-Belkacem a quant à elle été interpellée sur la question des inégalités salariales, des violences faites aux femmes, sur le Mariage pour tous et les dérives qui ont marqué de nombreux socialistes lors des débats parlementaires et des manifestations. Sur ce dernier point, Christiane Taubira est revenue sur les mesures mises en place pour lutter contre l'homophobie.

    Troisième table ronde - "Faire que les jeunes vivent mieux en 2017 qu'en 2012"

    Valérie Fourneyron et Christiane Taubira ont clôturé cette journée avec une table ronde consacrée aux différentes mesures adressées aux jeunes. De nombreux thèmes ont ainsi pû être abordés, tels que l'accès au logement, à la complémentaire santé, l'inégalité face à l'emploi, l'accès au sport et à la culture, ou encore la prévention de la délinquance des jeunes.

    La ministre de la Jeunesse et des Sports a rappelé à quel point la jeunesse était une priorité du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, qui a lancé un comité interministériel de la jeunesse. Les jeunes ne doivent plus faire l'objet de mesures d'exception, mais rentrer dans le droit commun, être intégrés dans toutes les politiques, et surtout participer à l'orientation des politiques publiques les concernant.

    >> En savoir plus sur l'action du gouvernement