Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Libertés, médias, justice et sécurité Mardi 14 Août 2012 à 10:38

Manuel Valls : "aucune politique publique que je mène ne sera focalisée sur tel ou tel groupe culturel"

Invité sur France info le ministre de l'Intérieur est revenu sur la question des démantèlements de camps de Roms. Le ministre insiste sur la nécessité d'appliquer des décisions de justice dans un Etat de droit :

"Aucun campement illicite ne peut être toléré. Le laissez-faire ne résout rien. [...] Ma responsabilité est de faire en sorte que les décisions de justice s'appliquent quand elles ont été décidées."

Ces actions ont pour but le respect de la loi et non la stigmatisation de certaines populations :

"Aucune politique publique que je mène ne sera focalisée sur tel ou tel groupe culturel"

Manuels Valls ajoute également qu'il a demandé "aux préfets, en lien avec les élus et les associations" de trouver dans la mesure du possible une solution de relogement.

Le ministre de l'Intérieur insiste sur la nécessité sanitaire du démantèlement des camps : "Peut-on accepter aujourd'hui ces véritables bidonvilles qui se sont dressés dans nos banlieues où des populations vivent dans une précarité insupportable ? [...] Il y va de la cohésion sociale et du vivre ensemble dans nos quartiers"

Le locataire de la place Beauvau souhaite enfin que des solutions soient trouvées au niveau européen et dans les pays d'origine de ces populations, notamment la Bulgarie et la Roumanie et que le gouvernement continue à exercer des pressions sur ces pays avant leur entrée dans l'espace Schengen. 

>> A lire : Manuel Valls : "je veux inclure et intégrer"