Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Le changement

    Le changement

    Emploi et travail Jeudi 7 Juin 2012 à 11:03

    Marisol Touraine sur la retraite à 60 ans: «une mesure de justice pour les gens qui le méritent»

    Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, était l'invitée d'Europe 1 ce jeudi pour expliquer le décret instituant le retour à la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler jeunes.

    Une mesure qui concerne tout le monde

    La ministre a commencé l'entretien en précisant l'enjeu du décret: "dire que ce sont ceux et celles qui ont commencé à travailler jeunes qui doivent pouvoir bénéficier de conditions de départ à 60 ans. Pourquoi ? Parce qu'en ayant commencé à travailler jeune, attendre 62 ans pour partir, cela voulait dire cotiser 2 ans, 3 ans, 4 ans parfois de plus que les autres". Et de poursuivre: "C'est une mesure qui concerne aussi bien les salariés du privé que les fonctionnaires que les commerçants, les artisans, les agriculteurs".

    Un effort significatif

    Interrogée sur la perception de la mesure par certains responsables syndicaux, Marisol Touraine est claire: "il me semble que c'est un effort très significatif et il a été perçu comme tel par l'ensemble des organisations syndicales et par l'ensemble des Français qui plébiscitent la mesure".

    La Justice au coeur de la mesure

    La ministre explique par la suite que l'objectif de justice de la mesure: "en France tout le monde ne partait pas à 62 ans: il y avait déjà des hommes et des femmes qui pouvaient partir de manière anticipée. Nous élargissons cette possibilité là. [...] il s'agit simplement d'avoir une mesure ciblée de justice pour les gens qui le méritent".

    Une réforme qui se poursuivra

    Marisol Touraine poursuit: "Il y aura une reprise de la réforme des retraites" en particulier pour rattraper les inégalités femmes-hommes. En effet, "la retraite des femmes est inférieure à celle des hommes". Enfin la ministre conclut: "il va falloir trouver des réponses, mieux tenir compte de la pénibilité du travail et dans le même temps nous devons évidemment reposer la réforme des retraites dans un cadre financier qui sera difficile".

    >> La retraite à 60 ans à taux plein pour ceux qui ont leurs annuités: engagement tenu !

    >> Voir les Engagements tenus par le gouvernement

    >> Voir le dossier Le Changement