Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Législatives

    Législatives

    Vie du PS Mercredi 13 Juin 2012 à 16:35

    Martine Aubry à Montmorency: «Charlotte Brun ne lâche jamais rien»

    Martine Aubry s'est rendue mercredi au marché de Montmorency pour y soutenir la candidature de Charlotte Brun, véritable surprise de ces élections législatives puisqu'arrivée première avec plus de 40% des voix au premier tour contre le candidat sortant. Retour sur les messages délivrés dans la septième circonscription du Val d'Oise.

    Une candidate tenace

    Pour Martine Aubry, la victoire n'est pas encore acquise: "c'est une circonscription qui reste à conquérir". Puis de se livrer à un portrait de Charlotte Brun: "nous avons là une candidate qui est vraiment une candidate de la rénovation et qui lie à la fois le travail sur le territoire et la réflexion nationale". Et de poursuivre: "c'est quelqu'un qui ne lâche jamais rien, qui connaît parfaitement les dossiers et qui ne lâche jamais rien". Enfin la Première secrétaire achève son portrait: "Charlotte fait partie de cette nouvelle génération que l'on va voir arriver à l'Assemblée Nationale, beaucoup de femmes qui tiennent deux choses essentielles pour réconcilier les Français avec la politique: d'abord la proximité, mettre toujours des visages, des noms derrière les dossiers [...]; et avec la capacité politique et intellectuelle de porter des dossiers au plus haut niveau".

    Parler des sujets dont les Français ont besoin

    La Première secrétaire a également pointé ce dont la circonscription a besoin: "je sais qu'ici la circonscription a besoin d'avoir quelqu'un qui porte une voix de rassemblement de tous mais qui sait aussi parler de l'emploi, du pouvoir d'achat, comme du problème des personnes âgées et de leur insertion et de l'insertion des handicapés dans la société". Mais aussi de "plus de justice et un pays moins violent, plus adouci".

    Une France paritaire et apaisée

    Martine Aubry s'est également félicitée de la parité "apparue comme quasimment naturelle parmis les candidats aux élections, ce qui nétait pas le cas il y a 10 ans". Et d'ajouter: "dans des circonscriptions où elles peuvent gagner". Et de conclure: "moi je vois venir une vague qui propulse les hommes et les femmes qui défendent la République et qui défendent aussi une certaine idée apaisée des rapports entre les gens".

    Charlotte Brun: «un soutien important»

    Charlotte Brun pour sa part s'est dite touchée par une visite "extrêmement symbolique". Elle explique ainsi que "Martine Aubry n'a évidemment pas le temps de pouvoir soutenir malheureusement tous les candidats. Qu'elle ait décidé de passer par ici, c'est un soutien fort, et c'est un soutien d'autant plus important que cette élection ici va se jouer à quelques voix". Pour elle l'objectif est de donner "une majorité forte au gouvernement".

    L'ancienne présidente du Mouvement des Jeunes Socialistes affrontera au second tour Jérôme Chartier (UMP), instigateur de la TVA Sarkozy.

    >> Voir toute l'actualité de la campagne en direct

    >> Voir les résultats dans les autres circonscriptions

    >> Voir le dossier Législatives