Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Le changement

Le changement

Economie, entreprise, industrie Jeudi 18 Octobre 2012 à 10:41

Michel Sapin : «sortir de la politique du chiffre et permettre aux jeunes de retrouver un emploi et une formation»

Invité de France Inter jeudi 18 octobre, le ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social a détaillé l'action du gouvernement pour l'emploi.

Michel Sapin a tout d'abord insisté sur l'objectif du gouvernement d'inverser la courbe du chômage. Pour lui, cet objectif sera atteint si l'on fait preuve avant tout de volontarisme et non d'attentisme.

Pour le ministre, «c'est en sortant l'Europe de la crise que l'on va créer des emplois et recréer les conditions qui permettent aux entreprises d'investir et d'embaucher.»

Les emplois d'avenir : résoudre les vraies difficultés

Sur les emplois d'avenir aussi, Michel Sapin s'est montré déterminé. Pour lui, il y a urgence à agir face au chômage massif des jeunes. Aujourd'hui, 500.000 jeunes sont sans emploi et sans formation et beaucoup n'ont jamais franchi la porte de Pôle Emploi. 

On ne veut pas faire du chiffre mais de la qualité, on veut que ces jeunes retrouvent un espoir et une formation.

Sur le financement de cette mesure, le ministre a annoncé qu'il n'y avait «pas de limite budgétaire à cette politique en faveur des jeunes», l'ensemble des collectivités, entreprises qui souhaiteraient accueillir un jeune en leur sein sont donc les bienvenues.

Contrat de génération : vers un accord des partenaires sociaux

Sur la question des contrats de génération, les partenaires sociaux sont actuellement en train de négocier les conditions de sa mise en place dans les entreprises. Michel Sapin s'est dit confiant dans l'aboutissement de ces négociations et la mise en place rapide de ces contrats dans les entreprises.

Banque publique d'investissement : financer les projets innovants

Pour le ministre du Travail, la Banque Publique d'Investissement sera un véritable levier pour les financements d'avenir. En coordonnant les différents moyens de financement et en créant une masse critique de 42 milliards d'euros, la BPI sera une chance pour les PME/PMI innovantes.