Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Europe et international Mardi 26 Avril 2011 à 14:55

    Migrants tunisiens : «l'Europe se replie sur elle-même»

    Lors du point presse hebdomadaire, le porte-parole du PS est revenu sur l'accueil des migrants tunisiens par l'Italie et la France indiquant qu'«au lieu d'apporter l'aide nécessaire aux frontières du Maghreb et de l'aide humanitaire, la réponse est de considérer qu'il faut restreindre l'accès à l'Union européenne», «Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi (..) poussant l'Europe à se replier sur elle-même, alors qu'elle devrait jouer un rôle d'intégration, notamment avec le monde arabe».

    Pour préparer le changement en 2012, on a besoin de vous !

    Que vous souhaitiez simplement être informé de nos initiatives, convaincre dans votre entourage ou bien participer à nos campagnes, abonnez vous à notre newsletter:

    Benoît Hamon a pointé la position des «dirigeants de droite» qui considèrent qu'il faut non seulement «un contrôle de l'entrée des personnes aux frontières de l'Europe, et qu'il faudrait désormais un contrôle des frontières à l'intérieur des frontières qui séparent les pays européens», alors qu'«en matière de circulation des marchandises, ceux-ci sont favorables au libre-échange».
     
    Le porte-parole a réaffirmé la position du PS : «nous sommes favorables à la solidarité à l'intérieur de l'Union européenne, à la solidarité vis-à-vis de l'Italie, dès lors qu'elle accueille la principale part de ces réfugiés, à la solidarité vis-à-vis de ces réfugiés qui fuient des conflits, des guerres».
     
    Image : capture d'écran TF1