Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Le changement

Le changement

Economie, entreprise, industrie Jeudi 30 Août 2012 à 11:44

Pierre Moscovici sur la baisse des tarifs des carburants: «la situation est exceptionnelle»

Pierre Moscovici, ministre de l'économie et des finances, était l'invité de France Info ce jeudi pour expliquer le blocage des prix à la pompe.

Il fallait que cet effort soit fait d'abord parce que la situation est exceptionnelle, au Moyen-Orient avec le prix du baril et l'évolution des monnaies, c'était devenu insupportable pour beaucoup de gens.

 

Une baisse applicable partout

Le ministre a, par ailleurs, rassuré les auditeurs en rappelant que « cette baisse de 6 centimes devait être sanctuarisée. C'est pour cela que nous avons mis en place une commission de contrôle ». Et d'insister sur les contrôles qui seront effectués par la DGCCRF [1] et les sanctions possibles.

 

Trouver une solution pérenne

Pierre Moscovici a rappelé le caractère d'urgence de cette décision en attendant d'élaborer une solution de long terme : 

La décision que j'ai prise, je le rappelle, elle est pour trois mois. [...] Trois mois pour trouver une solution pérenne.

Solution pérenne dont le ministre a expliqué les enjeux: une dimension internationale puisque les habitudes de consommation ne changent pas en peu de temps, une dimension structurelle dans l'action sur le consommateur et la distribution, enfin "il faut envisager d'aller vers une société de la sobriété".

 

Contre l'exploitation des gaz de schiste

S'agissant de la réduction de la facture énergétique par l'exploitation des gaz de schiste, Pierre Moscovici s'est dit résolument opposé :

« Tant que les dégats environnementaux ne sont pas maîtrisés, alors il ne faut pas aller vers l'exploitation des gaz de schiste. »

 

Le gouvernement aux côtés des entreprises

Pierre Moscovici est également revenu sur son intervention dans l'après-midi aux universités d'été du Medef: "la bataille pour l'emploi, ça se fait avec les entreprises, pas contre". Et de repréciser la stratégie gouvernementale de désendettement de la France: des économies de l'Etat et de nouvelles recettes fiscales, dont l'effort doit être partagé "entre les entreprises et les ménages".

Pour conclure, le ministre est revenu sur la mise en place d'impôts "intelligents" qui font contribuer les plus riches pour les plus défavorisés, et sur les efforts menés par le gouvernement pour le pouvoir d'achat des classes populaires et moyennes: blocage des prix de l'essence et augmentation de l'allocation de rentrée scolaire.

 

[1] Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

 

>> Lire l'article Engagement tenu: baisse de 6 centimes des tarifs de l'essence pendant 3 mois

>> Lire la position de Delphine Batho, ministre de l'Environnement, sur les gaz de schiste

>> En savoir plus sur l'action gouvernementale