Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Abécédaire

Abécédaire

Santé, solidarité et personnes âgées Vendredi 4 Novembre 2011 à 18:00

S comme Sans-abris : l'abécédaire des propos contradictoires de Nicolas Sarkozy

« Je veux, si je suis élu président de la République, que plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid, parce que le droit à l’hébergement est une obligation humaine. » Charleville-Mézières, 18 décembre 2006.

 

Depuis lors, les plus démunis affluent dans les Restos du Cœur. Lors de la campagne hivernale 2010-2011, ils étaient 350 000 à avoir bénéficié de ce précieux recours. Un chiffre record qui pourrait bien être dépassé cette année, si on en s'en réfère aux statistiques enregistrées jusqu’ici. Cette augmentation dramatique du nombre de bénéficiaires ne va pas sans inquiéter les responsables après les mesures prises par l'Union européenne de réduire de manière drastique, la subvention auprès de la banque alimentaire.

Pis. L’Article 32 ter A du projet de Loi d'Orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI II), adopté le 21 décembre 2010 en deuxième lecture par l'Assemblée nationale, prévoyait (avant son rejet par le Conseil Constitutionnel) une procédure expéditive d’expulsion à l’encontre des habitants de yourtes, tipis, caravanes, mobile-home …

>> Voir les propositions du PS pour le logement (p.27)