Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Jeux Olympiques de Londres

Jeux Olympiques de Londres

Famille, enfance et sport Jeudi 9 Août 2012 à 12:57

Valérie Fourneyron : Aux JO, les sportifs sont de formidables ambassadeurs pour susciter des vocations

Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative, s’est exprimée ce 8 août sur les performances françaises au JO 2012, et rappelé la priorité du gouvernement en matières de sports : promouvoir l'excellence sportive.

 

Les résultats des bleus

A 3 jours de la clôture des Jeux Olympique, la France comptabilise 28 médailles au classement général dont 8 en or, 9 en argent et 11 en bronze.

La ministre s'est réjouit de ces résultats : 

C’est un très bon bilan, avec cette médaille d’or supplémentaire par rapport à Pékin. Et puis ces médailles montrent plusieurs motifs de satisfaction : l’état d’esprit des Bleus, une image extrêmement positive de notre équipe de France, la fierté de porter ce maillot, le soutien des féminines de basket - mais cela n’a pas suffi - auprès de leurs collègues masculins, et puis la diversité de disciplines. Il y a déjà onze sports médaillés sur les vingt-quatre engagés

 

Interrogée sur l'absence de médaille française en escrime, elle a dit comprendre toute l'amertume et la déception des athlètes et des dirigeants qui ont tellement investi dans cette compétition.

Et d'ajouter: 

On aura besoin, après ces jeux, de faire une analyse partagée : individuelle et collective pour les tireurs, pour l'encadrement , pour la direction fédérale

 

Concernant l'élimination d'Alexis Vastine et Nordine Oubaali, V.Fourneyron s'est dit "avant tout très triste et déçue", ajoutant que l'impression générale était à des combats équilibrés, ajoutant que la France semblait avoir dominé ses adversaires.

Elle a expliqué :

J'ai un peu de mal à comprendre les décisions d'arbitrage, ajoutant que le système d'arbitrage de la boxe amateur qui avait été revu avec 5 juges et machines à scorer, ne soit pas performant, loin de là

 

Sur l'attitude du CIO et les attitudes anti-jeu à sanctionner, la ministre a regretté "une utilisation du règlement qui est différente selon les disciplines et qui aurait pu se régler, pour le cas de l'équipe de France de basket, sur le terrain contre l'Espagne.

 

Les JO contribuent au "sport pour tous"

V.Fourneyron a tenu a rappelé les bienfaits des JO : une formidable opportunité pour des sports peu médiatisés, d'être mise en avant et d'athlètes nous faire partager leurs exploits.

Ajoutant que cette compétition internationale profitaient au développement du sport français de haut niveau mais aussi du "sport pour tous", elle a insisté sur le rôle du sport amateur, un vivier de champions, qui nourrit le sport de haut niveau : 

Ces sportifs sont de formidables ambassadeurs, de formidables exemples dont les performances feront naitre des vocations chez les jeunes

 

Elle a réaffirmé en ce sens, la priorité donnée à la promotion de l'excellence sportive, faisait partie des engagements du président de la République: 

Permettre à chacun de découvrir le sport et construire son parcours vers l'excellence s'il en a les moyens, et l'accompagner en ce sens

Précisant que cet accompagnement passait par un soutien aux bénévoles en club, et à l'encadrement (entraineurs, staff médical),  la ministre a rendu hommage au travail fourni par les personnels de l'état (INSEPS, CREPS) et des collectivités locales qui participent, par leur mobilisation quotidienne, à la construction de parcours amateurs ou professionnels.

 

>>Ecouter le podcast rfi 

>>Notre dossier Jeux Olympiques de Londres