BIRMANIE : appel à une action internationale pour mettre fin au génocide des Rohingyas

06 décembre 2017

Hier, le Haut-Commissaire aux Droits de l’homme a appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à prendre des mesures urgentes pour que cesse le génocide des Rohingyas en Birmanie. Il a en outre regretté que l’accès à l’État Rakhine n’ait pas été accordé à ses enquêteurs et demandé  » un nouveau mécanisme impartial et indépendant » pour aider des « enquêtes criminelles individuelles sur les responsables ».

Le Parti socialiste, qui s’est exprimé à plusieurs reprises ces dernières années et ces dernières semaines encore sur la tragédie des populations Rohingyas, appuie fermement cet appel au monde. Il réaffirme également que les autorités et tous les acteurs politiques de Birmanie portent une lourde responsabilité dans la perpétuation de cette situation dramatique.

Il est temps que les forces démocratiques agissent pleinement pour mettre fin à la détresse des populations Rohingyas et qu’elles conduisent un processus national de réconciliation sans lequel il n’y aura pas de démocratisation réelle.