Budget 2018, un objectif d’économies revu à la baisse : le président Macron découvre la réalité du terrain

19 septembre 2017
Alors que le candidat aux élections présidentielles, Emmanuel Macron, promettait une réduction drastique des dépenses publiques, le président élu ne semble pas totalement respecter ses engagements.

Le gouvernement a en effet annoncé que le plan d’économie prévu dans le projet de loi finances 2018 ne serait pas de 20 milliards, comme initialement attendu, mais de 16 milliards d’euros. La dépense publique baissera de 0,7 point de PIB en 2018 et non de 0,9 point, alors que tous les membres du gouvernement avaient communiqué sur cet objectif durant l’été.

La dépense publique sert la croissance et l’emploi et, comme indiqué dans un rapport de l’OFCE, agit comme « un multiplicateur de relance en période de crise ». La réduire de manière trop importante serait préjudiciable à la bonne santé conjoncturelle du pays.

La République En Marche et ses partenaires découvrent ainsi la réalité économique et admettent ainsi la réalité des comptes publics. Les annonces d’Edouard Philippe sur un soi-disant dérapage sont oubliées, jetant le doute sur le bien-fondé de sa communication estivale : la politique ne doit jamais l’emporter sur les faits.