Catalogne: rétablir l’ordre et le dialogue

20 octobre 2017

La Catalogne espagnole traverse une crise institutionnelle, économique et culturelle majeure. L’esprit des lois a été délibérément et imprudemment violé par les formations indépendantistes. La société catalane est profondément et sans doute durablement divisée.

La logique de rupture constitutionnelle défendue par les autorités indépendantistes et la judiciarisation de la politique privilégiée par le président du gouvernement espagnol ont dangereusement polarisé les débats et les initiatives. Au prix d’une crise qui menace la stabilité démocratique, la concorde citoyenne, l’autonomie et l’économie catalanes.

L’esprit de compromis démocratique qui a inspiré les constitutionnalistes de 1978 et les inventeurs du Statut d’autonomie de la Catalogne de 1979 seuls sont de nature à restaurer la confiance et la paix civile.

Les propositions de fédéralisation de l’Espagne, la création à cet effet d’une commission parlementaire spéciale ouverte à toutes les forces politiques faites par le Parti socialiste espagnol (PSOE), constituent à ce jour la seule perspective de rétablissement de l’ordre, du fonctionnement et des valeurs démocratiques.