Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Emploi et travail Samedi 12 Janvier 2013 à 9:58

    Accord sécurisation de l'emploi : une nouvelle pierre angulaire de la politique de l'emploi de François Hollande

    Jean-Marc Germain, Secrétaire national au Travail et à l'Emploi

    Après des mois de négociation, les partenaires sociaux ont trouvé un accord important pour le redressement de notre pays.

    Cet accord est d'abord une bonne nouvelle pour l'emploi, avec de nouveaux outils pour prévenir les licenciements économiques. C'est un recours facilité à l'activité partielle et des accords de maintien de l'emploi désormais encadrés, qui permettront aux entreprises de traverser les mauvaises passes sans licencier. C'est aussi la consultation des salariés sur la stratégie de l'entreprise, une négociation tri-annuelle sur le plan de formation, et des administrateurs salariés au C.A. des grandes entreprises, qui favoriseront la gestion prévisionnelle et le règlement des problèmes avant qu'ils n'aient des conséquences irrémédiables sur l'emploi.

    Cet accord est ensuite un engagement tenu de plus du programme présidentiel, l'engagement n°24, majeur, de lutter contre la précarité. Le Parti socialiste ne peut que se réjouir de la création d'une surtaxe des contrats courts au profit d'exonérations de charges pour les embauches de jeunes en CDI, de l'amélioration de la couverture des périodes répétées de chômage, de la généralisation de la couverture complémentaire santé, de la création d'un compte personnel à la formation et d'un conseil en évolution professionnelle qui posent les jalons de la sécurité sociale professionnelle que nous appelons de nos vœux depuis des années.

    Cet accord, c'est enfin un succès de la méthode voulue par le Président de la République, fondée sur un dialogue social noué autour d'objectifs politiques précis définis par une feuille de route gouvernementale.

    Après le paquet européen de croissance, après le pacte de compétitivité, après les contrats de génération, c'est la quatrième pierre angulaire de la politique de l'emploi de François Hollande qui voit ainsi le jour par l'aboutissement de cette négociation.