Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Élections 2012 - Présidentielle et législatives

    Élections 2012 - Présidentielle et législatives

    Développement durable et ruralité Mardi 17 Avril 2012 à 9:55

    Agriculture : la voie sans issue du candidat sortant

    Déjà absent de la longue lettre au peuple français de Nicolas Sarkozy, le secteur agricole et agroalimentaire est désormais attaqué par de président sortant, qui place la négociation budgétaire européenne dans une voie sans issue.         

    Comment prétendre faire d’un côté 600 millions d’économie par an sur la contribution de la France au budget européen – c’est aller plus loin que la rigueur souhaitée par l’Allemagne – et, de l’autre, maintenir une PAC forte ? Tout le monde sait que la PAC est une part importante du budget européen. Cela n’a pas de sens de vouloir baisser le budget global sans baisser l'une de ses composantes principales, alors même que de nombreux autres pays font valoir d’autres priorités que la PAC pour ce même budget.

    Si on a une ambition européenne pour l'agriculture, ça ne peut pas être en demandant le bénéfice de la politique mais sans payer !     

    Est-ce cela la France forte de Nicolas Sarkozy ? C’est plutôt une France mal pilotée, empêtrée dans ses contradictions et qui s’isole en Europe. C’est aussi une conception bien peu avisée de la rigueur gestionnaire, qui doit ménager croissance et justice.    

    François Hollande, défendra un budget communautaire et un budget de la PAC à la mesure d’une véritable ambition pour l’agriculture et l’agroalimentaire. Une ambition fondée sur la création de valeur et sur l’emploi, par le développement d’agricultures de production diversifiées et performantes sur l’ensemble des territoires.