Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Europe et international Mercredi 20 Juin 2012 à 15:34

    Egypte : Le changement démocratique doit continuer

    Dimanche, à la clôture du second tour des élections présidentielles, le Conseil suprême des forces armées (CSFA) s’est arrogé des prérogatives constitutionnelles inattendues.  La veille,  la haute cour constitutionnel avait dissout la chambre des députés élue récemment. Le pouvoir militaire a annoncé que le CSFA exercera le pouvoir législatif jusqu’à l’élection d’une prochaine Assemblée.

    Le Parti socialiste exprime son inquiétude sur la suite du cycle électoral. La décision du CSFA fait peser une incertitude sur la rédaction de la nouvelle constitution et jette un doute sur sa volonté de contribuer à l’émergence de nouvelles institutions démocratiques et à l’équilibre du pouvoir.

    Le Parti socialiste est solidaire des revendications de liberté et de progrès des révolutionnaires et des démocrates de la place Tahrir. Il attend du CSFA qu’il respecte les résultats des urnes et qu’il facilite un transfert rapide du pouvoir aux autorités civiles