Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Economie, entreprise, industrie Mercredi 14 Août 2013 à 10:02

Grâce à la politique de l’emploi et à celle de déblocage du crédit, la France sort de récession au deuxième trimestre de cette année

Karine Berger, Secrétaire nationale à l’économie

Les résultats économiques du deuxième trimestre 2013 qui viennent d’être publiés par l’Insee confirment que la récession de l’hiver est terminée et que le creux du cycle est derrière nous. Ce rebond de 0,5% sur un trimestre confirme également que la France enregistrera une croissance positive de son PIB en 2013, comme le prévoit le gouvernement dans la loi de finances 2013.

La demande interne française est le moteur de croissance au deuxième trimestre. Ces premiers signaux de reprise s’expliquent notamment par un début de retour de confiance des ménages, dont l’épargne ne baisse plus, conséquence directe des premiers résultats de la politique de soutien de l’emploi mise en œuvre depuis un an. A ce stade, l'amorce de reconstitution de leurs stocks par les entreprises ne s’accompagne pas encore d’une reprise de l’investissement privé car les entreprises attendent nécessairement une confirmation de la reprise de leurs marchés dans les mois à venir. Si la situation du secteur bâtiment pour les particuliers est toujours difficile, le redémarrage du financement des collectivités locales par les lignes de crédit débloquées sous l’impulsion des Ministère de l’économie et des finances par la CDC et la Poste atténue la contraction de leurs investissements.

Quoique encore fragile, la reprise est bien là, et doit continuer d’être soutenue par la triple politique mise en œuvre par le gouvernement : soutien massif à l’emploi, protection du pouvoir d’achat des Français, et relance des mécanismes de financement de l’économie pour l’investissement.