Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Élections 2012 - Présidentielle et législatives

    Élections 2012 - Présidentielle et législatives

    Vie du PS Mardi 1 Mai 2012 à 13:59

    Interview de Longuet à Minute : nouvelle dérive «buissonnienne»

    Dans cet entre-deux-tours, l’UMP n’en finit plus de sombrer dans une dérive pathétique pour récupérer les voix du Front National. Dernier exemple en date : l’interview grossière accordée par Gérard Longuet, ministre de la Défense au journal d’extrême-droite Minute.

    Au nom de la mise en œuvre zélée de la stratégie de Patrick Buisson, Gérard Longuet qui, dans sa jeunesse mouvementée, a appartenu à Occident et à plusieurs autres groupuscules d’extrême-droite, décide donc de renouer avec délice avec ses amours d’antan.

    Différenciation entre Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen, refus du front républicain en cas de présence du FN au deuxième tour des élections, dénonciation anachronique de l’alliance socialo-communiste : tous les éléments de langage buissonniens typiques sont développés.

    Le plus terrible dans cette affaire est que pareille dérive ne surprend presque plus. La droite républicaine, si elle veut conserver son honneur et demeurer fidèle aux valeurs qui, du Général de Gaulle à Jacques Chirac, l’ont placée au cœur de la démocratie française, doit cesser ce numéro de racolage désespéré.