Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    PSA

    PSA

    Economie, entreprise, industrie Jeudi 12 Juillet 2012 à 16:13

    «Je voudrais dire aux salariés de PSA tout notre soutien»

    L’annonce par PSA Peugeot de 8000 suppressions d’emplois, touchant de nombreux sites en France et incluant la fermeture de celui d’Aulnay-sous-Bois, est une véritable catastrophe.

    C’est un coup très dur pour des milliers de familles françaises. Je voudrais dire aux salariés, qui vivent dans l'angoisse depuis plusieurs mois, tout notre soutien.

    Cette annonce est d'autant plus inacceptable que ce groupe a bénéficié de plusieurs milliards d'euros d'aides de l'Etat depuis des années. Je me réjouis que le gouvernement refuse le plan social. La direction de PSA doit, comme l'a demandé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, engager rapidement une concertation pour examiner toutes les solutions visant à maintenir l'activité industrielle sur tous les sites.

    Il y a un avenir pour l'industrie automobile en France. Cela suppose d'investir dans les véhicules, les motorisations, les matériaux innovants; de mettre en place des partenariats durables entre constructeurs, équipementiers et fournisseurs de la sous-traitance; d'assortir tout soutien de la puissance publique au respect effectif de ses engagements par les constructeurs. Ce sont les enjeux du plan national pour l'automobile qu'élabore actuellement le gouvernement.