Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Élections 2012 - Présidentielle et législatives

Élections 2012 - Présidentielle et législatives

Famille, enfance et sport Lundi 23 Avril 2012 à 20:25

Le 6 mai, François Hollande portera les espoirs des jeunes de France.

 

Avec 29% des suffrages chez les 18-24 ans et 32% chez les 25-34 ans, François Hollande est arrivé en tête des votes chez les jeunes au premier tour. Ce pourcentage représente un soutien franc et massif à l’égard de notre candidat et de ses propositions, démentant certains pronostics et enquêtes sur le vote des jeunes.

Alors que la précarité frappe les jeunes, il est de notre responsabilité de leur permettre de vivre dignement et de s’épanouir pleinement. François Hollande a bien répondu à leurs attentes en faisant de la jeunesse le cœur de sa campagne.

François Hollande apporte de vraies solutions pour redonner l’espoir aux jeunes de France.

L’accès à l’emploi sera une priorité par la création de 500 000 contrats de génération et de 150 000 emplois d’avenir.

La construction de 40 000 logements étudiants, la mise en œuvre d’une caution solidaire et l’encadrement du montant des loyers à la location et à la relocation seront des conditions nécessaires à l’accession au logement.

Pour faciliter la poursuite d’études, une allocation sous conditions de ressources sera mise en place dans le cadre d’un parcours d’autonomie.

Et, parce qu'il faut aussi lutter contre les inégalités et l'échec scolaire dès le plus jeune âge, l'école de la République sera refondée.

Toutes ces mesures permettront d'offrir des solutions concrètes aux jeunes de nos quartiers populaires, de nos campagnes, de nos villes.

Pendant 5 ans, le candidat sortant a maltraité la jeunesse de notre pays. Nous appelons à une grande mobilisation des jeunes de France pour le second tour afin de faire, enfin, de la jeunesse une grande cause nationale.