Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Ville et logement Jeudi 1 Mars 2012 à 13:53

    Le Sénat adopte la proposition de François Hollande pour réaliser des logements sociaux sur les terrains de l’Etat

    Le projet de loi relatif à la majoration des droits à construire est entré au Sénat plombé d’une mauvaise proposition de Nicolas Sarkozy : augmenter la constructibilité de 30% de façon uniforme sur tout le territoire français au risque de voir s’envoler le prix des terrains. Il en est sorti cette nuit réécrit complètement et enrichi d’un des 60 engagements de François Hollande : mettre des terrains de l’Etat gratuitement à disposition pour y réaliser des logements sociaux.

    Ce qui constituait un cadeau pour les propriétaires fonciers sans contrepartie sociale se transforme ainsi en mesure concrète pour construire des logements abordables. Il sera mis un frein, du même coup, à la pratique de l’Etat qui met ses biens aux enchères pour boucler ses fins de mois.

    Les Français ont besoin de logements mais pas n’importe lesquels : des logements compatibles avec leurs revenus. Il n’est pas acceptable que des familles consacrent, en 2012, un tiers voire 40% de leur budget mensuel à avoir un toit sur la tête.

    Même les sénateurs de l'UMP et du centre prennent acte de la position indéfendable de l’Elysée. Lors du vote en Commission des affaires économiques, ils ont purement et simplement lâché en rase campagne Nicolas Sarkozy en s’abstenant sur l’amendement du groupe PS visant à appliquer la proposition de François Hollande. Et en commission des lois, les centristes ont voté contre la proposition sarkozyste. Un constat significatif de l'état des troupes à droite pour le dernier texte de la législature !

    François Hollande fait de la lutte contre le logement cher sa priorité pour que bien se loger ne soit plus un luxe.