Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

Élections 2012 - Présidentielle et législatives

Élections 2012 - Présidentielle et législatives

Economie, entreprise, industrie Jeudi 9 Février 2012 à 11:06

Les tristes records s’accumulent

L'économie française a enregistré un déficit commercial record de 69,6 milliards d'euros en 2011. Un bien triste record pour notre économie et le résultat direct de l'absence de politique industrielle menée par le gouvernement. Il va hélas de pair avec la destruction de 750 000 emplois industriels et le recul de la France du 8ème au 22ème rang mondial pour l'innovation, en 10 ans.

Face à ces chiffres calamiteux, le Secrétaire d’Etat au commerce extérieur ose annoncer que le gouvernement a « la recettepour faire revenir notre balance commerciale à l'équilibre en l'espace de cinq ans".  Que ne l'a-t-il fait plus tôt !

Ce dont notre économie a besoin, c’est avant tout d’une véritable stratégie industrielle, d’une vision à long terme. Si l’Allemagne, si souvent citée, compte 71% de PME industrielles qui exportent (contre 35% en France), c’est parce qu’elle a investi massivement dans l’innovation, la recherche, la structuration de filières complètes dans les secteurs porteurs, du grand groupe aux PMI PME, en passant par les Entreprises de Taille Intermédiaire qui nous manquent tant en France.

Si l’on veut inverser la tendance, il faut impérativement réindustrialiser par l'innovation. Le retour de la croissance, de la compétitivité et de l’emploi passe par le dynamisme de nos PMI PME. C’est la raison pour laquelle François Hollande a choisi d’en faire sa principale priorité en faveur du  redressement industriel de notre pays, de sa compétitivité :

-    en proposant un effort sans précédent pour les PMI-PME à fort potentiel, afin d’accélérer leur transformation en Entreprises de Taille Intermédiaire innovantes, fortement exportatrices et créatrices d’emplois,

-    en accompagnant leur capacité à l’export et le financement de l’innovation, par une banque publique d’investissement, régionalisée et donc au plus près des besoins des entreprises,

-     en soutenant la réindustrialisation par l’innovation et en confortant des filières industrielles d’avenir.

C’est tout l’enjeu du Pacte Productif proposé par François Hollande qui redonnera à la France sa capacité à créer des emplois innovants et à exporter.