Connectez-vous

Identifiez-vous :

Avec votre compte
Parti-socialiste.fr

Saisissez votre adresse de courriel
Saisissez votre mot de passe

Avec votre compte
Facebook ou Coopol

Coopol connect
Parti socialiste

Adhérez au PS Débattre, agir
et préparer l'avenir

Soutenez le PS De l'énergie pour
le changement

Contactez le PS Entrez en contact avec
le PS près de chez vous

Web TV du parti socialiste

    Europe et international Samedi 27 Janvier 2007 à 14:38

    Sénégal

    Le Parti socialiste (PS) s’indigne de l’arrestation ce samedi 27 janvier 2007 de trois représentants de l’opposition démocratique sénégalaise.Ousmane Tanor Dieng, Premier Secrétaire du Parti socialiste du Sénégal (PS), Mousatapha Niasse,  ancien Premier Ministre et leader de l’Alliance des forces de progrès (AFP), et Abdoulaye Bathily de la Ligue démocratique/Mouvement pour le parti du travail (LD/MPT) sont tous trois des hommes politiques de premier plan qui honorent leur pays. La marche pacifique organisée ce samedi à Dakar par les forces d’opposition sénégalaises entendait dénoncer les « dérives du régime ». L’arrestation arbitraire des principaux leaders de l’opposition démocratique au terme de cette marche confirme hélas ces craintes. La détention des responsables politiques de l’opposition sénégalaise est inadmissible, et les Autorités sénégalaises doivent y mettre fin sans délai. Le Parti socialiste s’inquiète des conditions de préparation et du déroulement à venir des prochaines élections présidentielles et législatives. Il exige solennellement du Président Wade la libération immédiate des responsables de l’opposition et qu’il s’engage à veiller à un respect strict des règles du pluralisme politique et de la démocratie. Communiqué de Pierre Moscovici, Secrétaire national aux Relations internationales