Les transports, un enjeu majeur de l’aménagement du territoire

Le transport est en enjeu majeur d’aménagement du territoire. En garantissant le droit de circuler librement par des services adaptés, c’est également le territoire qui est plus attractif. Le Parti socialiste s’engage par ailleurs résolument dans la transition écologique pour avoir un transport propre respectueux  de l’environnement.

Les enjeux

Le transport fait partie de la vie quotidienne. Les enjeux de demain sont d’avoir un transport propre, couvrant l’ensemble du territoire garantissant à chacun la liberté et le droit de se déplacer.

Ce que proposent les socialistes

Le Parti socialiste s’est donné comme objectif la social-écologie. Il nous faut amorcer la transition écologique en privilégiant le plus possible des ressources renouvelables. Le Parti socialiste œuvre en faveur d’un transport propre et respectueux de l’environnement.

Dans les régions, le Parti socialiste a porté la gratuité du transport scolaire ainsi qu’une tarification sociale des transports pour que chacun puisse en bénéficier.

Par ailleurs, avec la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques et afin de desservir l’ensemble du territoire, c’est plus de 1 000 emplois qui ont été créés dans le secteur du transport par autocar et au moins 500 000 passagers ont été transportés dans toute la France – c’est trois fois plus que sur l’ensemble de l’année 2014.

Ce que propose la droite

La droite propose de libéraliser à outrance le transport ce qui nuira à la mission de service public et d’accessibilité pour tous. Elle préfère privilégier la lutte contre la fraude dans les transports en commun plutôt que d’assurer une desserte égale sur l’ensemble du territoire.

Ce que propose l’extrême droite

Résolument anti-européen, le Front national s’oppose à l’ouverture du réseau de transport au niveau européen. Contre le transport en autocar, plus facile et moins coûteux pourtant, le FN veut maintenir une gare dans toutes les villes régionales.