Vous ne pouvez pas aller voter ?
Pensez à faire une demande de procuration
Cliquez ici pour faire votre demande

Être social-écologiste

La transition écologique est au cœur du nouveau modèle de développement que défendent les socialistes pour nos sociétés d’aujourd’hui et de demain : la social-écologie.

Les enjeux

Etre social-écologiste, c’est comprendre que l’accomplissement du progrès humain passe par le respect de notre environnement, que notre épanouissement ne peut se faire aux dépens de celui de la nature, mais qu’elle en est une composante.

La société que nous voulons, c’est un monde où l’épanouissement de tous a remplacé l’enrichissement personnel comme valeur cardinale. Une société où la qualité prime sur la quantité, où c’est le bien-être et non plus l’accumulation de biens et services qui est l’étalon de nos choix collectifs. Une société où chacun a l’occasion de choisir et d’exercer une activité qui donne réellement du sens à son quotidien. Une société qui valorise la coopération et le faire ensemble parce qu’ils nourrissent la fraternité et la convivialité comme un indicateur économique ne sait le faire. Une société qui se recentre sur les besoins authentiques plutôt que d’en créer de nouveaux. Une société qui réapprend la mesure et où la sobriété n’est pas gage de privation mais d’équilibre. Une société où les hommes ont un mode de vie qui tient compte des limites de leur environnement pour mieux y habiter. Une société où les hommes ont pris conscience de ce que la nature leur apporte et la voient comme une source d’inspiration plutôt que comme un gisement à exploiter.

Si la social-écologie est notre nouvelle frontière, la transition écologique en est le chemin. Pour accomplir cette transition, ce sont plusieurs horizons qu’il nous faut explorer.

Ce que proposent les socialistes

Cette transition est d’abord énergétique. L’énergie est au cœur de nos modes de vie : c’est grâce à elle que nous nous chauffons, que nous nous déplaçons, que nous consommons. Notre utilisation de l’énergie est aujourd’hui une menace pour la planète et au final pour nous-mêmes.  Aux socialistes de prouver que des habitudes plus sobres et raisonnables vont de pair avec une bonne qualité de vie. A nous autres de repenser nos habitudes, de trouver la voie pour produire une énergie propre et durable.

La transition écologique nous concerne dans nos actes les plus quotidiens, comme par exemple dans notre alimentation. Les socialistes doivent promouvoir l’agroécologie pour faire émerger une agriculture en harmonie avec les écosystèmes naturels, pour garantir une nourriture de haute qualité et dépourvue de pesticides pour le bénéfice de notre santé à tous.

La transition écologique ne peut se faire sans intégrer pleinement les citoyens, qu’ils soient des acteurs des changements opérés. Il ne peut y avoir de transition écologique sans l’éducation de tous et des générations futures aux enjeux du développement durable, ni sans leur inclusion dans les prises de décision des projets locaux qui les concernent. Les socialistes doivent se porter garants de l’inclusion de chacun.

La transition écologique signe aussi l’émergence d’un modèle économique différent, dans ses moyens comme dans ses fins. Aux socialistes d’évoluer d’une économie linéaire dont les mots d’ordre sont « extraire-fabriquer-consommer-jeter » vers un modèle d’économie circulaire qui vise à réduire, réutiliser, et recycler. C’est à nous aussi de mettre en avant l’économie sociale et solidaire, dont les valeurs de partage et d’altruisme constituent un terreau favorable pour la transition écologique.

En montrant que la transition écologique propose des solutions qui impliquent les citoyens dans leurs préoccupations les plus élémentaires, les socialistes prouveront qu’elle est la clef pour un projet de société plus convivial, désirable et durable.

Sur le même sujet

La transition écologique : au cœur du nouveau projet politique de la gauche
Actualité

La transition écologique : au cœur du nouveau projet politique de la gauche

Découvrez les orientations issues du débat sur la transition écologique adopté par le Bureau...