Décès de Jacques Chérèque : le Parti socialiste salue la mémoire d’un homme de convictions au parcours républicain remarquable

24 décembre 2017

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès, à 89 ans, de Jacques Chérèque, lorrain, homme de convictions, syndicaliste, responsable politique et camarade socialiste.

Secrétaire général de la Fédération générale de la métallurgie, puis Secrétaire général adjoint de la CFDT, préfet délégué au redéploiement industriel en Lorraine, homme d’action profondément réformiste et animé d’une volonté de transformation sociale, il fut l’un des principaux artisans de la restructuration de la sidérurgie lorraine.

Militant socialiste au PSU, puis au Parti socialiste, proche de Michel Rocard, attaché sa vie durant à sa région dont il fut le Conseiller, il créa en 1989 l’Association de Développement des Vallées de la Meurthe et de la Moselle qui deviendra ensuite le Conseil de pays Val de Lorraine.

Celui qui commença sa carrière comme OS aux aciéries de Pompey pour la terminer ministre à l’Aménagement du territoire et à la Reconversion industrielle en 1988, eu, grâce à son engagement syndicaliste et politique constant, un parcours républicain remarquable.

Le Parti socialiste rend hommage à ce camarade de grande valeur qui nous quitte aujourd’hui. Il adresse ses respectueuses condoléances à son épouse et à toute sa famille, et ses chaleureuses pensées à ses compagnons de la CFDT et de la fédération socialiste de Meurthe-et-Moselle.