Décrocheurs scolaires : des avancées à relever, des inquiétudes à lever

08 décembre 2017

Les études PISA, PIRLS et le bilan du Cnesco ont permis d’affiner notre diagnostic sur le système scolaire français. Si les inégalités sociales continuent à peser lourdement sur le destin scolaire des élèves français, le nombre de décrocheurs scolaires a encore diminué.

Le Parti socialiste se félicite des résultats obtenus en matière de lutte contre les sorties précoces du système scolaire et de sorties sans diplôme. Les politiques initiées dès 2008, mais surtout à partir de 2012 par Vincent Peillon avec le plan « Tous mobilisés contre le décrochage », puis par Najat Vallaud-Belkacem, ont ainsi largement contribué à améliorer la situation des jeunes menacés par le désengagement scolaire. La continuité éducative et les politiques sur le long terme sont ainsi des gages de réussite.

En revanche, le Parti socialiste s’alarme des enseignements tirés des études PIRLS et PISA. Elles révèlent en effet que les compétences en lecture et en compréhension des écoliers français en classe de CM1 sont en forte baisse. Or dans ce domaine, le ministre Blanquer propose des solutions essentiellement fondées sur des interprétations venues des neurosciences qui vont à l’encontre de toutes les préconisations formulées par les différents acteurs reconnus du monde éducatif.

L’abandon par le ministre Blanquer des politiques de lutte contre les inégalités sociales à l’école est une erreur majeure. En revenant sur la semaine de quatre jours et demi sans lui laisser le temps de faire la preuve de sa pertinence, puis en revenant sur la limitation drastique du redoublement pourtant saluée par l’OCDE en 2014, et en réinstallant des filières d’excellence dès le collège, il s’oppose aux recommandations les plus répandues au sein de l’Union européenne.

Le ministre Blanquer choisit la démagogie et l’affichage au détriment de l’intérêt des élèves. Madame Le Pen ne s’y est d’ailleurs pas trompée en saluant dans l’engouement provoqué par le ministre « une victoire idéologique notable pour le Front national ».