Emission politique du Premier ministre : un pas de deux

27 septembre 2017
Jeudi 28 septembre, sur France 2, le chef du gouvernement, Edouard Philippe, sera l’invité de l’Emission politique et il aura face à lui, comme contradicteur, le leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Le Parti socialiste regrette ce choix qui participe à installer l’idée qu’il n’y aurait qu’une seule opposition dans le pays, une seule manière de s’opposer, une seule voix pour la porter. Nous refusons de réduire la vie démocratique à la perspective de ce face-à-face en vase clos.

Il est temps de cesser d’alimenter ce petit jeu d’une majorité qui choisit son opposition et d’une opposition qui se rêve unique et solitaire. Car ce duel ne promet qu’un objectif, instaurer un Yalta politique pour liquider les autres forces politiques.

On nous annonce un face-à-face « musclé », à la mesure des invectives que les deux camps se jettent à la face depuis des semaines. Les audiences devraient y gagner ce que la qualité du débat démocratique y perdra.