Estivales de Fréjus : le festival de faux-semblants du FN

18 septembre 2016

Alors que le Front national tenait ses « Estivales » à Fréjus ce week-end, sa présidente, Marine Le Pen, a dressé le portrait d’une France rabaissée.

Dans son discours de clôture, Marine Le Pen a décrit une France où la communauté française serait réduite aux seuls « Français de souche » ; une France coupée du monde et de l’Europe ; une France en proie à l’affrontement des communautés ; une France où les syndicats seraient bâillonnés, la démocratie bafouée et la culture privée de ses moyens et de ses artistes.

Pour ceux qui en douteraient encore, il suffit de regarder la façon dont les maires frontistes gèrent leurs communes, suppriment les subventions culturelles et s’attaquent au système de solidarité qui fait la grandeur de la France.

Ces estivales lepenistes ont été un festival de faux-semblants. D’évidence, Marine Le Pen est en tenue de camouflage pour tenter de ravir les voix d’une droite classique désarmée par ses chefs. Le Parti socialiste n’est pas dupe de cette manœuvre et continuera de s’opposer au projet défendu par le FN.