Le Parti socialiste s’élève contre la liquidation de la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale

25 juillet 2018
Sur injonction de l’exécutif, la commission d’enquête qui avait pour mission de faire la lumière sur « l’affaire Benalla » a été sabordée par la majorité présidentielle dans un mépris assumé du travail parlementaire. Cette entrave n’est qu’une manifestation de
plus de la concentration des pouvoirs voulue par Emmanuel Macron.
Alors que les premières auditions laissent apparaître un mensonge d’Etat, la commission des lois constituée en commission d’enquête s’est vue refuser toute possibilité d’auditionner les collaborateurs d’Emmanuel Macron auprès desquels officiait pourtant M. Alexandre Benalla.
Le Parti socialiste s’élève contre le traitement réservé à l’opposition comme la stigmatisation de la presse sans laquelle le comportement de M. Benalla n’aurait jamais été jugé « inacceptable ». Ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est le rapport de confiance nécessaire qui doit être maintenu entre les Français et ceux qui les dirigent. La République ne peut reposer sur le mensonge..