Quels moyens pour la France océanique ?

28 juin 2018
Ce matin, le Président de la République a présenté le Livre bleu Outre-mer clôturant ainsi les Assises des Outre-mer. Un an après sa prise de fonction, nous connaissons enfin la politique ultramarine qu’il souhaite mener.
Insertion des Outre-mer dans leurs bassins régionaux, structuration des filières économiques, application des plans de convergence, lutte contre les problèmes de santé publique, abondement du Fonds exceptionnel d’investissement et reconnaissance du pouvoir d’adaptation pour nos collectivités dans la Constitution par exemple. A quelques exceptions près, c’est la vision portée par les ministres socialistes des Outre-mer durant le quinquennat précédent notamment par les lois contre la vie chère en Outre-mer, sur l’action extérieure des collectivités locales. Plus récemment encore, de nombreuses mesures concrètes avaient été adoptées le 14 février 2017 au sein de la Loi Egalité Réelle Outre-mer que nous avons portée. C’est d’ailleurs cette loi qui a créé les plans de convergences, l’un des outils confirmés par le Livre bleu présenté ce matin. Notons également la confirmation du Plan pour la Guyane.
En revanche, nous exprimons des inquiétudes concernant les potentielles réformes de la surrémunération et des congés bonifiés qui remettraient en cause des acquis de longues dates. Est également menacé l’avenir de la chaîne France Ô qui assure, depuis de nombreuses années, le lien entre les Outre-mer et l’Hexagone et pourrait mener à un plan social important.
Enfin, demeure une grande inconnue, c’est la question des moyens concrets. Nous serons donc très attentifs aux ressources allouées aux Outre-mer, dès cet automne, lors de l’examen du budget.