Le Parti salue la mémoire de Didier Motchane

29 octobre 2017
Les socialistes ont perdu l’un des leurs qui, jusqu’en 1993, contribua par l’exigence de sa pensée à la construction du PS.

Didier Motchane était indissociable de Jean-Pierre Chevènement avec qui il avait fondé au CERES, l’aile gauche du PS, favorable à l’union avec le Parti communiste. La rigueur doctrinale de ce courant a formé des milliers de cadres à une époque où l’idéologie comptait davantage que la petite phrase où la recherche du sens primait sur celle du « buzz ».

Secrétaire national en charge du tiers-monde, à la culture ou encore à la formation, député européen entre 1979 et 1989, Didier Motchane fut un des dirigeants socialistes du parti refondé à Epinay. Intellectuel exigeant, il était militant de la fédération de Paris et l’inventeur du logo « Le poing et la rose », symbole du courant socialiste à l’échelle internationale.

Mais les chemins s’étaient séparés au moment de la Première guerre du Golfe et, plus généralement, sur la question européenne. Eurosceptique conséquent, Motchane ne se sentait en effet pas de liens avec la construction européenne et il se distancia du PS.

Mais cette rupture n’efface pas la vingtaine d’années pendant lesquelles il fut un repère pour une génération d’hommes et de femmes de gauche qui sont toujours des cadres du PS.