Le Parti socialiste s’oppose à la remise en cause de la solution à deux États

16 février 2017

Lors de sa rencontre du 15 février 2017 avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, le président américain Donald Trump a exprimé sa préférence pour une solution à un État comme issue pérenne du conflit israélo-palestinien.

Le Parti socialiste affirme fortement son opposition à cette tentative de remise en cause. À l’inverse, en cohérence avec les résolutions successives du Conseil de sécurité des Nations unies, il considère que la solution à deux États est la seule qui puisse garantir à la fois une paix durable et juste, et la sécurité pour Israël.

Le Parti socialiste appelle à un sursaut de la communauté internationale pour amplifier les efforts de paix au Proche-Orient relancés notamment par les autorités françaises lors des conférences de Paris des 3 juin 2016 et 15 janvier 2017, afin de permettre une reprise des négociations de paix entre les deux parties.