Le Parti socialiste soutient la mobilisation intersyndicale pour une justice au service de tous

15 février 2018

L’intersyndicale regroupant magistrats, greffiers, avocats et fonctionnaires de la chancellerie et des services judiciaires organise aujourd’hui, jeudi 15 février 2018, une journée d’action nationale afin de doter la justice d’un budget garantissant sa qualité et l’égalité d’accès de tous les citoyens.

Les professionnels de la justice dénoncent les pistes de réforme proposées par le gouvernement Macron-Philippe dans les « 5 chantiers de la justice ». Du financement de la justice civile par les parties à la suppression des tribunaux d’instance, en passant par diverses mesures qui dissuaderont les citoyens de recourir à un juge, ces pistes révèlent une vision technocratique dans laquelle la gestion du flux et les économies deviendront les uniques impératifs à respecter.

Entre la faiblesse des moyens financiers alloués et les réformes envisagées, bientôt, seuls ceux qui ont du temps, de l’argent et la maîtrise des nouvelles technologies auront encore accès à la justice.

Les magistrats de près de 50 juridictions, le monde pénitentiaire, la procureure de Bobigny et aujourd’hui l’ensemble des acteurs de la justice poussent un cri d’alarme. Ils réclament des moyens et une concertation réelle, pas un habillage 3.0 de façade. Ignorer cette alarme serait une faute du gouvernement.

Le Parti socialiste soutient cette initiative et appelle à une mobilisation la plus large. Le service public de la justice est le bien commun de tous les Français. À ce titre, il doit être défendu par tous et pour tous.