Prix Goncourt et Renaudot : l’irremplaçable apport du récit littéraire à la compréhension du réel

06 novembre 2017

Le Parti socialiste tient à féliciter Eric Vuillard, lauréat du Prix Goncourt pour L’Ordre du jour, et Olivier Guez, qui a reçu le Prix Renaudot pour La Disparition de Josef Mengele. 

Ces distinctions marquent la reconnaissance de deux écrivains aux œuvres singulières mais traversées par un commun attachement à la littérature comme autre regard sur l’histoire, à l’écriture comme dévoilement de l’antichambre des faits et des circonstances, au récit comme archéologie des événements et de leur combinaison. Telle est l’indispensable, l’irremplaçable contribution du roman et du style à la compréhension du réel.

Dans un monde chaotique, complexe, où le nationalisme est conquérant, la littérature est une lumière qui éclaire le chemin des individus et des peuples. Là résident aussi le talent des deux auteurs aujourd’hui distingués et la puissance de leurs ouvrages.