Projet de loi de finances 2017 : le budget des engagements tenus

28 septembre 2016

Ce matin, le dernier projet de loi de finances du quinquennat était présenté en Conseil des ministres. Pour le Parti socialiste, ce budget 2017 est assurément celui des engagements tenus.

C’est un budget ambitieux : des moyens supplémentaires seront à nouveau consacrés à l’éducation, à la sécurité et à l’emploi, qui sont les priorités des Français. Avec ce PLF, les crédits consacrés à la culture franchiront le seuil des 1% du budget de l’État.

C’est un budget juste: les efforts nécessaires au rétablissement des comptes publics sont plus équitablement répartis grâce à des baisses d’impôts cumulées d’un milliard d’euros au bénéfice des classes moyennes et des foyers les plus modestes. Il profite aussi  à la croissance et à l’emploi, comme au pouvoir d’achat des Français les plus vulnérables.

C’est un budget sérieux : nos concitoyens peuvent non seulement bénéficier de nouveaux droits, mais ils peuvent être aussi rassurés sur la pérennité de notre modèle social : nous avons assuré son financement dans la durée, en réduisant des déficits publics que la majorité précédente avait creusés, pour mieux justifier sans doute le démantèlement des services publics.

À l’heure où la droite promet tour à tour – par un étrange paradoxe – de repousser aux calendes grecques le nécessaire retour à l’équilibre des comptes publics et de réduire brutalement la dépense publique d’au moins 100 milliards d’euros,  les socialistes ont largement prouvé, au cours de ce quinquennat, qu’ils savaient conjuguer sérieux budgétaire et progrès social. C’est précisément ce dont ont besoin la France et les Français.